Django ou la vengeance

Tarantino donne ici à un de ceux que l’on voit comme faible, opprimé et victime l’occasion d’être celui que l’on craint, qui use de la violence et de la terreur. Le retournement a quelque chose de jouissif, comme si enfin la balance retrouvait son équilibre, mais est-ce la solution ?

Share