Comment la Bible, vieille de 2000 ans, peut-elle être pertinente ?

A notre époque très portée sur le « zapping », où les changements de mode et les révolutions technologiques s’enchaînent de plus en plus vite, on peut se demander : quel est l’intérêt, quelle est la pertinence, de consulter un livre vieux de 2000 ans, voire plus ?
Nous verrons ici quelques points de réponse : l’importance historique et culturelle de la Bible, le fait qu’elle traite de sujets immuables même si bien comprendre son message demande une contextualisation, le fait qu’elle parle d’actes de Dieu uniques et cruciaux.

Importance historique, culturelle, philosophique

Il faut d’abord se rappeler que la Bible n’a pas passé ces 2000 ans au fond d’une salle d’archives. C’est le livre le plus diffusé au monde et qui a certainement influencé la société occidentale plus que n’importe quel autre ouvrage. Une grande partie des valeurs et des positions philosophiques qui prévalent à notre époque ont été établies soit en lien, soit en opposition avec la Bible. Elle a joué un rôle important dans l’Histoire mais aussi les arts (il suffit de penser au grand nombre de tableaux qui en sont inspirés, aux envolées du Messie de Haendel ou aux allusions constantes qui y sont faites dans la littérature). Ainsi, la Bible est un ouvrage important pour celui qui s’intéresse ne serait-ce qu’à l’Histoire et à la culture.

Histoire de Dieu et des hommes

Mais la pertinence de la Bible n’est pas qu’historique. Le thème qui traverse toute la Bible est la relation entre Dieu et les hommes. Elle nous montre donc beaucoup de choses sur la nature humaine, sur la personne de Dieu et sur la manière dont il s’est fait connaître à l’homme. Depuis 2000 ans, Dieu n’a certainement pas changé et, dans le fond, l’homme non plus. L’homme est toujours confronté au problème du mal. Il s’interroge toujours sur sa place dans le monde et face à Dieu. Il est toujours confronté à la question de la mort et vit toujours une existence faite de relations, de travail, de joies et de souffrances. Si la Bible a jamais eu un message pertinent, il vaut encore pour aujourd’hui.

Un nécessaire travail de mise en contexte

Si la Bible a un message éternel, elle a été adressée à des personnes concrètes au sein de leurs cultures. C’est rassurant parce qu’elle ne s’adresse pas à un idéal de l’humanité et ne se contente pas de considérations philosophiques abstraites. Mais cela veut dire que, pour bien saisir le texte, il faut tenir compte du contexte dans lequel il prend place. C’est en comprenant bien la manière dont Dieu se fait connaître aux personnes de l’époque que l’on peut bien comprendre qui il est et ce que cela peut vouloir dire pour nous, dans notre situation.

Des événements uniques

La Bible ne fait pas qu’enseigner des vérités sur Dieu et l’homme. Elle raconte aussi comment Dieu a agi pour se faire connaître, pour rendre possible une relation proche entre lui et les hommes qui le souhaitent, pour permettre aux hommes d’être pardonnés de leurs fautes. Ces événements, qui culminent dans l’incarnation de Dieu en Jésus-Christ, sa vie, sa mort et sa résurrection, se sont produits de manière unique dans l’histoire. Ce que Dieu a accompli là est parfaitement suffisant et n’a pas besoin d’être répété. La Bible a aussi été écrite pour que nous ayons une connaissance fiable de ces événements uniques. Aucune autre source ne peut la remplacer en la matière. Elle nous est donc nécessaire et pertinente pour savoir ce que Dieu a fait, en quoi cela nous concerne et la réponse qu’il attend de nous.

 Ainsi la Bible est pertinente et plus que pertinente pour qui s’intéresse à l’Histoire et à la culture, pour celui qui s’interroge sur la condition humaine et pour celui qui désire savoir qui est Dieu, ce qu’il a fait et comment le connaître.

 Jean-René Moret

Share
Posted in Articles and tagged , .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *