Comment croire en la foi chrétienne étant donné l’histoire sanglante de l’Église ?

Une des questions les plus classiques qui soient! Mais le comportement de ceux qui se revendiquent de la foi chrétienne est-il le meilleur moyen d’en juger? Les croisades sont-elles vraiment une conséquence de l’enseignement de la Bible?

Certains pensent que cette objection à elle seule suffit à faire tomber la foi chrétienne. Mais il faut s’interroger sur ce qu’en dit la Bible.

1. La Bible dit que tous les hommes sont mauvais.

Sans les contraintes de notre éducation ou de notre société, nous agissons avec un égoïsme incroyable. Nous sommes furieux lorsque quelqu’un nous dit un mensonge, pourtant nous proférons des mensonges aux autres avec allégresse. L’hypocrisie morale de l’être humain est quasi-sans limites. Comme le dit la chanson, « c’est pas que l’on soit méchant, mais il y a des gens qu’on tuerait bien, et s’il n’y avait pas d’agents, on serait tous des assassins. » Qu’il y ait des guerres, des persécutions physiques, et autres injustices avec comme excuse la religion, la couleur de la peau, ou l’origine des hommes « ennemis » ne surprend pas celui qui a lu la Bible. Le conflit entre les hommes est la conséquence directe du mal qui se trouve en chacun de nous.

2. La Bible dit qu’il y a une différence éternelle entre une foi superficielle et une foi réelle.

Jésus l’a dit de façon limpide :

Ce ne sont pas tous ceux qui me disent : « Seigneur ! Seigneur ! » qui entreront dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. Beaucoup me diront en ce jour-là : « Seigneur, Seigneur, n’est-ce pas par ton nom que nous avons parlé en prophètes, par ton nom que nous avons chassé des démons, par ton nom que nous avons fait beaucoup de miracles ? » Alors je leur déclarerai : « Je ne vous ai jamais connus ; éloignez-vous de moi, vous qui faites le mal1.

Jésus a dit à ses disciples d’aimer leurs ennemis et de prier pour ceux qui les persécutent2. Ceux qui ont mené des guerres de « religion » ou des Inquisitions étaient en contradiction flagrante avec l’enseignement biblique. Ce n’est pas pour autant qu’il faut rejeter cet enseignement. Au contraire, il faut chercher à comprendre ce que ça veut dire d’être disciple de Jésus-Christ.

3. La différence, c’est une soumission réelle à Jésus-Christ.

Là où Jésus-Christ est réellement accepté comme maître de la vie, là où son autorité est mise en pratique au quotidien, là et là seulement se trouve la foi chrétienne. Ceux qui font la démarche de repentance (se détourner du mal qu’on fait tous) et de foi (accepter Jésus comme roi sur sa vie), découvrent la profondeur du mal en eux3. Ils découvrent aussi la puissance transformatrice de l’Esprit de Jésus. Ces personnes-là demeurent imparfaites. Le mal n’est pas totalement enlevé de leurs coeurs, mais le combat est lancé. Elles vivent dans la repentance (quand elles ont mal agi) et dans la foi (cherchant à obéir à Jésus) tous les jours. Ce n’est pas qu’elles ne font plus jamais le mal, mais elles sont rendues capables, par Jésus, de s’en repentir et de demander pardon. De plus, conscientes du mal en elles, elles placent leur espoir uniquement dans l’oeuvre de Jésus-Christ pour leur pardon.

Conclusion

C’est dans la Bible qu’il faut chercher pour comprendre la foi chrétienne, pas dans l’histoire de « l’Église ». Vous n’avez qu’à lire pour vous-même. Enfin, pourquoi ne pas chercher une église qui explique ce que dit la Bible, et voir comment vivent des vrais chrétiens ? Il y a une grande différence entre ceux qui sont véritablement en train de suivre Jésus-Christ et ceux qui disent « Seigneur ! Seigneur ! » mais vivent pour eux-mêmes…

Edouard Nelson

  1. Évangile selon Matthieu, chapitre 7, verset 21-23.
  2. Évangile selon Matthieu, chapitre 5, verset 43-44.
  3. Voir les articles Quelle solution face au Mal? et Comment devenir chrétien ? pour plus de détails.
Posted in Articles and tagged , .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *