France, pays de l’obscurantisme

Bizarre ce titre ! N’a-t-on pas coutume de dire que la France est la patrie des lumières et de Descartes, le pays où la raison est reine ?  Le bon vieux concept de laïcité n’est-il pas là pour permettre à chacun de croire ce qu’il veut tout en garantissant le silence de ces religions, presque toujours génératrices de tout ce qu’il y a de plus réactionnaire et rétrograde dans les sociétés humaines ? Ce système n’est-il pas le meilleur bouclier pour lutter contre les sectes et autres inepties idéologiques ? 

D’ailleurs qu’ils sont idiots, ces états-uniens, de laisser les différents courants religieux et sectaires faire leur pub sur la place publique au nom du 1er amendement ! Ce système n’est-il pas le meilleur moyen de propagation des théories scabreuses des Mormons, des scientologues et autres témoins de Jéhovah ?

Manifestement, alors que la France et les États-Unis disposent de textes très analogues garantissant la liberté d’expression et le libre exercice d’une religion, force est de constater qu’elles n’en font pas le même usage pratique. D’un côté une sur-médiatisation des idéologies, de l’autre une loi du silence qui veut que toute mention un peu appuyée par les médias de la venue du pape ou du début du Ramadan soit immédiatement sanctionnée par des milliers de lettres de reproches.  

Alors, quel système favorise le plus l’esprit critique ? Lequel lutte le plus efficacement contre les inepties idéologiques ? Celui qui laisse la place à l’information, à la confrontation et au libre-choix, en mettant toutes les idéologies sur un pied d’égalité, ou celui qui veut imposer la censure la plus stricte en matière religieuse et éprouve une hostilité chronique envers toute forme de foi ? Cette question pourrait être posée sous une autre forme : en favorisant l’inculture religieuse généralisée, le système français ne favorise-t-il pas la prolifération de croyances complètement farfelues car dénuées de tout repère philosophique et existentiel ? Quand des centaines de jeunes compatriotes sont partis en Irak pour se battre au côté de l’État Islamique, tout le monde était interloqué de constater que nombre d’entre eux n’étaient pas d’origine maghrébine ou de culture musulmane. Pourquoi ces personnes élevées dans des valeurs « modérées » s’étaient-elles tournées vers une idéologie aussi violente qu’anachronique ? Les réponses sont nombreuses mais, l’une des plus probables, c’est qu’ils étaient peu éduqués en ce qui concerne le fait religieux, et que cette ignorance s’est avérée être le terreau idéal pour favoriser la croissance du radicalisme. Radicalisme qui répond – à sa façon – à tant de questions restées jusque là sans réponse.

Si l’obscurantisme consiste en une attitude d’opposition à la diffusion du savoir, dans quelque domaine que ce soit, la France est donc l’un des pays les plus obscurantistes du monde, en matière d’éducation au fait religieux… Et n’est-ce pas pour sa propre perte ?

 

Yohann Tourne, 2021

Share
Posted in Articles and tagged , , , .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *