Les chrétiens, comme les autres religieux, sont hypocrites

La côte de popularité des religions est en baisse. On fait même souvent l’amalgame entre religion et hypocrisie. Voilà comment Wikipédia définit la religion : “système de pratiques et de croyances pour un groupe ou une communauté”. Or, dans un monde ou la liberté de l’individu prime sur le groupe, on “tape sur les systèmes” en général, sur les replis communautaires, les idéologies, et les religions.

« Je suis croyant mais pas pratiquant. »

Je trouve cette phrase absolument fascinante ! Si je la comprends bien elle veut dire : « Je crois en Dieu mais je ne vais pas à l’Église et, quand j’ai peur ou que j’ai un coup de blues, je prie pour me rassurer. »

Les chrétiens, pas meilleurs que les autres hommes.

Tu as entendu parler des croisades et des guerres de religions médiévales, ou encore du comportement de certains chrétiens, intolérants et égoïstes, qui jugent les autres sans les écouter. Peut-être qu’à cause de cela, tu as du mal à croire dans le Dieu des chrétiens, et tu te dis : “ces chrétiens, ils ne sont pas meilleurs que les autres”. Je te comprends. Mais est-ce une raison pour ne pas croire ?

Méfiez-vous des imitations !

On reproche très souvent au christianisme d’avoir engendré, malgré ses jolis discours angéliques, une quantité incroyable de maux : des guerres, des croisades, des génocides, l’inquisition, les inégalités sociales, etc.

Pourquoi les évangéliques veulent-ils convertir le monde ?

Les évangéliques sont connus pour vouloir amener les gens à la « conversion », et ils se font remarquer par leur zèle. Localement, on les voit parfois sillonner les rues ou parler à leurs voisins pour parler de leur foi. À l’échelon européen, plus de 3’000 étudiants de tout le continent se sont rassemblé en Allemagne fin […]