Les Miracles: absurde et irrationnel d’y croire ?

La Bible parle de miracles advenus entre autres à l’époque de Jésus. Beaucoup de chrétiens et d’autres croyants pensent que des miracles se produisent aujourd’hui encore. Pourtant, la mentalité scientifique nous enseigne à nous méfier de ce qui est inexplicable ou imprévisible. Est-il donc irrationnel et absurde de croire aux miracles?

Big Bang : qu’en penses un scientifique chrétien?

Paul Hémés, physicien et théologien, présente un regard chrétien sur le Big Bang. Il montre notamment le bouleversement que représente le passage d’un univers conçu comme éternel et immuable à un univers qui a un point de départ déterminé dans le temps.

Science et foi sont-elles en conflit ?

Quel rapport entre la science et la foi ? La question ne date pas d’aujourd’hui. En effet, depuis l’affaire Galilée au début du 17ème siècle, la relation entre la science et la foi a été vue comme une relation conflictuelle, où chacune perdrait le terrain gagné par l’autre. Ainsi, il a été dit que la science n’a pas besoin de la foi pour être pratiquée et que le principe même de foi exclurait toute démarche scientifique ou fausserait la démarche scientifique. Or, est-ce vraiment le cas ?

La science n’a-t-elle pas infirmé la religion?

Beaucoup de gens pensent que la religion a perdu toute crédibilité à cause des avancées de la science. Nos orateurs vont remettre cela en cause. Intervention principale : Aurélien Lang Complément : Lionel Nguimbi Enregistrement réalisé lors du dialogue Veritas 2015 à Grenoble.

Quelle connaissance de Dieu?

Un rationaliste chrétien et un sceptique empiriste débatent de la manière d’arriver à des connaissances solides et de la question de l’existence de Dieu. Débat organisés par les sites ComprendreDieu.com et La Tronche en Biais.

Invente-t-on ou découvre-t-on les lois scientifiques ?

Dans le monde des sciences naturelles, et en particulier de la physique, on est habitué à travailler avec des lois qui sont stables, universelles, intelligibles et formulables mathématiquement. La question que l’on peut se poser, c’est si nous découvrons une rationalité du monde qui existe avant nous, ou si nous donnons une rationalité à un monde qui n’en a pas.