Bonjour, c’est encore les Témoins de Jéhovah !

 

 

Voilà que quelqu’un sonne à la porte de votre appartement ! Il pourrait s’agir d’un ami de passage, de ce colis que vous attendiez ou encore d’un voisin en détresse. Et même si il est 9h du matin un samedi,  même si vous étiez au lit, vous courrez ouvrir: on se sait jamais !

Avec surprise, vous vous retrouvez à ouvrir à deux hommes habillés type VRP, sacoche sur le côté et petits dépliants jaunes. Ceux-ci vous font leur plus grand sourire et se présentent à vous comme des chrétiens.

Trop tard pour refermer la porte et faire le sourd ! Vous leur dites que ça ne vous intéresse pas, et qu’à vrai dire vous trouvez ce mode de prosélytisme intrusif et malvenu à une telle heure.

Ils insistent pourtant en vous parlant de diverses choses, et tandis que vous essayez une réponse plus ferme, ils vous offrent un petit fascicule imagé “Qu’enseigne réellement la Bible ?” avec des dessins au goût esthétique des années 70.

Dans un cas pareil, le doute est à exclure, il ne s’agit pas de Chrétiens mais bel et bien de Témoins de Jéhovah.

En avez-vous déjà entendu parler ?

De quoi s’agit-il  ?

Les Témoins de Jéhovah – aussi appelée La société de la Tour de Garde – est une organisation religieuse née aux Etats-Unis au début du XXe siècle. L’organisation des Témoins de Jéhovah est réputée pour son interdiction des transfusions sanguines, pour son obsession de la fin du monde, pour ses tendances sectaires et pour son prosélytisme intrusif et répétitif.

Les Témoins de Jéhovah se présentent comme étant des chrétiens et pourtant ils rejettent ce qui est le plus important dans la foi chrétienne ! Ce qui pose problème c’est qu’en propageant des erreurs et en manifestant des attitudes sectaires et injustes, l’organisation des Témoins de Jéhovah rend les gens méfiants envers tous les vrais chrétiens qui souhaitent partager leur foi.

Cette situation existait déjà à l’époque des premiers chrétiens, vers 50 ap. J-C, Pierre l’un des principaux disciples de Jésus prophétisait ceci :

“Or, comme il y a eu de faux prophètes parmi le peuple, il y aura aussi parmi vous de faux enseignants, qui introduiront secrètement des sectes pernicieuses […] Et plusieurs suivront leurs doctrines de perdition, et la voie de la vérité sera calomniée à cause d’eux.  (2Pierre 2 v.1-2)

Les origines du mouvement

Tout commence dans le contexte religieux américain de la fin du XIXe siècle dans lequel apparaissent une multitude de sectes et de mouvements religieux. Certains deviennent très mystiques en quête de nouvelles révélations, d’autres très sceptiques, allant jusqu’à remettre en question l’enseignement traditionnel du Christianisme.

C’est dans ce contexte qu’en 1870 un jeune homme appelé Charles Taze Russel rencontra un “gourou” disant recevoir des révélations particulières appuyées par des calculs sur la Bible. Il prophétisait que la résurrection des morts aurait lieu pour l’année 1878. Charles Russel adhéra à ses croyances et il le finança pour qu’il puisse répandre ses thèses.

Mais en 1878, il ne se passa rien. Et Russel refit les calculs de son “gourou” et commença à enseigner que le Christ était revenu spirituellement depuis 1874 et que s’ouvrait depuis cette époque jusqu’en 1914, le temps des nations et qu’en 1914 Jésus-Christ reviendrait physiquement sur la terre pour établir un règne de mille ans. Il crée un journal : « La tour de garde de Sion », pour propager ces idées.

En 1914, grosse déception. Alors le mouvement se réunit en 1922, juste après la mort du fondateur, et son successeur – nommé Rutherford – réinterpréta le déclenchement de la première guerre mondiale, pour enseigner que 1914 marquait en fait le retour spirituel de Jésus, et qu’il apportera un règne de mille ans dans les 70 prochaines années.

Paradoxalement, Jésus condamne dans la Bible le fait de chercher à deviner la date de son retour.

“[Jésus] leur répondit: Ce n’est pas à vous de connaître les temps ou les moments que le Père a fixés de sa propre autorité.” (Actes 1.7)

Au lieu de reconnaître les erreurs de l’organisation et de la dissoudre suite à toutes ces fausses prophéties,  Rutherford accentua encore la rupture avec le reste du Christianisme, en déclarant qu’à part la sienne, toutes les organisations religieuses étaient soumises au diable. C’est cet homme qui transforma les Etudiants de la Bible en l’arme de guerre spirituelle que sont devenus les Témoins de Jéhovah : obligation pour les témoins de faire du porte-à-porte, message centré sur l’imminence de l’Apocalypse, surveillance mutuelle des membres.
Malgré des diminutions importantes au cours des années 1920, les effectifs du mouvement furent multipliés par sept à la fin de sa présidence passant de quelques dizaines de milliers à quelques centaines de milliers de membres, chargés d’annoncer un message apocalyptique tronqué et non-biblique.

Les différences

Alors, quelles sont les différences entre l’organisation des Témoins de Jéhovah et le Christianisme authentique ? Il y aurait des tas de sujets à mentionner : toutes les interdictions non-bibliques que l’organisation des Témoins de Jéhovah fait peser illégitimement sur ses membres : comme l’interdiction de la transfusion sanguine[1], du statut de fonctionnaire[2], l’interdiction de célébrer les fêtes chrétiennes et les goûters d’anniversaires[3]. On pourrait aussi parler de la rupture des liens familiaux et amicaux avec les personnes excommuniées[4]. Ces choses sont importantes mais elles sont les symptômes d’erreurs encore plus significatives.

Nous allons donc nous focaliser sur les différences entre ce que croient les Chrétiens et ce que croient les Témoins de Jéhovah au sujet de Dieu, l’Eglise, et de l’Évangile.

Qui est Dieu ?

Contrairement aux témoins de Jéhovah, les Chrétiens véritables croient à ce qu’enseigne la Bible concernant la Trinité (cliquer ici), et la divinité du Christ (cliquer ici) Il est particulièrement important de croire dans le véritable Jésus, tel que révélé par la Bible: Vrai homme et vrai Dieu, car un Jésus imaginaire ne peut sauver personne. Les témoins de Jéhovah de leur côté enseignent que Jésus est une créature, une sorte de super-ange, ce que la Bible contredit clairement :

En Hébreux au chapitre 1, trois fois de suite l’auteur met en contraste “les anges” avec la figure de Jésus-Christ, qu’il considère comme Dieu lui même, en relation avec Dieu le Père. Et pour appuyer le tout, l’auteur cite des psaumes et va même jusqu’à appliquer le tétragramme sacré (YHWH) du Nom divin au Fils de Dieu. “Mais il a dit au Fils: Ton trône, ô Dieu, est éternel; Le sceptre de ton règne est un sceptre d’équité; […] Et encore: Toi, YHWH, tu as au commencement fondé la terre, Et les cieux sont l’ouvrage de tes mains;

Les Témoins de Jéhovah considèrent que dans les prières, il faut appeler Dieu par son nom qu’ils disent être Jéhovah. Sans quoi ce sera le diable qui répondra. Cette doctrine est proprement fausse et satanique puisqu’elle sous-entend que le diable serait omniscient – puisque capable d’entendre toutes les prières – tandis que Dieu ne le serait pas – puisque sans le bon usage de son nom, il ne serait pas capable de de savoir que c’est pourtant à Lui que nous faisons appel.

Pourtant la seule prière enseignée par Jésus nous demande d’appeler Dieu “Notre Père”, ce que les chrétiens font depuis 2000 ans. Enfin, pour couronner le tout, les spécialistes de l’Orient Ancien sont unanimes sur le fait que “Jéhovah” n’est pas la prononciation correcte du tétragramme sacré YHWH et que cela devait plutôt ressembler à “Yahoué”.

Paradoxalement, c’est bien la prononciation correcte que les chrétiens utilisent quand ils disent “Allélu-Yah” (loué soit Yah), alors si on suit la logique des Témoins de Jéhovah, si ils ne sont pas sûrs que Jéhovah soit la prononciation correcte, comment peuvent-ils croire que Dieu entend bien leurs prières puisqu’il faut le nom correct ?

C’est quoi l’Eglise ?

L’organisation des Témoins de Jéhovah enseigne qu’immédiatement après la période des apôtres est venue une grande période d’apostasie. Selon leur compréhension, depuis cette période (fin Ier siècle) jusqu’à la formation de l’organisation des Témoins de Jéhovah (1914), il n y aurait pas eût d’Eglise chrétienne sur terre. On nomme cette doctrine le “restaurationnisme”, elle est commune à beaucoup de mouvements sectaires. Pour l’organisation des Témoins de Jéhovah, seuls 144 000 personnes recevront le Saint-Esprit au cours de l’histoire du monde. C’est le groupe des “oints”. Tandis que la vaste majorité des membres de l’organisation ne sont que des membres de seconde classe. Cette compréhension de ce qu’est l’assemblée de Dieu est erronée.

Toutes ces doctrines sont fausses et non-bibliques, car la Bible enseigne clairement que jamais l’Eglise – qui est l’assemblée de tous ceux qui partagent le Saint-Esprit et ont placé leur confiance en Jésus-Christ – ne sera abandonnée par Dieu.
Dieu a promis que même les portes de l’enfer ne sauraient prévaloir sur les Chrétiens.

Alors bien sur, il y a eu tout au long de l’histoire, des faux enseignements, des erreurs, des divisions. L’Eglise de Dieu va tâtonnant pour demeurer fidèles aux enseignements de la Bible. Plus le temps passe et plus les chrétiens ont été amenés à préciser ce qu’ils croyaient à partir des Écritures, même si cela suscitait des débats entre eux. Et tout au long de l’Histoire, Dieu a prodigué des temps de réveils et de rafraîchissements, tandis que la foi chrétienne s’est répandue sur toute la surface du globe. Dans la vision du monde des Témoins de Jéhovah, on peut se demander ce que faisait Dieu pendant tout ce temps ? Dormait-il ?

Impossible car Dieu n’a pas changé :

“Voici, il ne sommeille ni ne dort, Celui qui garde Israël” (Psaume 121:4)

L’Evangile, ça veut dire quoi ?

Les Témoins de Jéhovah enseignent que le message de l’Evangile est que Jéhovah a laissé le diable gouverner le monde pendant plusieurs milliers d’années pour démontrer à tout le monde que le diable n’était pas capable de faire mieux que Dieu. Puis Jéhovah a décidé de réinstaurer son royaume sur la terre et les humains doivent entrer dans l’organisation des Témoins de Jéhovah et obéir à ses dirigeants[5].

Ce message sensé expliquer l’origine du mal est totalement absent de la Bible, et ne correspond pas du tout à ce que Dieu nous dit lorsqu’il nous parle de l’Evangile.

L’Evangile qui signifie Bonne Nouvelle est centré sur la mort de Jésus à la croix et sa résurrection : c’est la bonne nouvelle du pardon des péchés obtenu par Jésus, vrai homme et vrai Dieu qui nous réconcilie par son sang avec Dieu le Père. Cette Bonne Nouvelle s’adresse à tous et est saisie par la foi en Lui (cliquer ici).

C’est pourquoi les Chrétiens s’appellent Chrétiens : parce que Jésus-Christ est à la fois le messager et le message de toute leur foi.

L’apôtre Paul a mis en garde ses auditeurs de se détourner de cet aspect central de la mort de Jésus et du pardon des péchés dans la définition de l’Evangile qu’il donne en 1Corinthiens 15:

Je vous rappelle, frères, l’Évangile que je vous ai annoncé, que vous avez reçu, dans lequel vous avez persévéré, et par lequel vous êtes sauvés, si vous le retenez tel que je vous l’ai annoncé; autrement, vous auriez cru en vain. Je vous ai enseigné avant tout, comme je l’avais aussi reçu, que Christ est mort pour nos péchés, selon les Écritures; qu’il a été enseveli, et qu’il est ressuscité le troisième jour, selon les Écritures; (1Corinthiens 15.1-4)

L’espérance qui motive la vie spirituelle du chrétien ou du T.J est différente aussi. Pour les Témoins de Jéhovah, l’espérance chrétienne c’est de pouvoir continuer à vivre une vie terrestre pour l’éternité. L’espoir est porté sur la continuation de la vie telle que nous la vivons ici: faire ses courses, manger, boire.

Mais selon la Bible,  l’espérance chrétienne c’est d’être avec le Seigneur. Vivre enfin dans la présence de Dieu, “face à face”.

C’est ce qu’explique l’apôtre Jean sur la véritable espérance :

Bien-aimés, nous sommes maintenant enfants de Dieu, et ce que nous serons n’a pas encore été manifesté; mais nous savons que, lorsque cela sera manifesté, nous serons semblables à lui, parce que nous le verrons tel qu’il est. Quiconque a cette espérance en lui se purifie, comme lui-même est pur. (1Jean 3.3)

Ce qui est vraiment tragique c’est que l’organisation des Témoins de Jéhovah n’amène pas les gens à croire dans le véritable Jésus-Christ afin d’être sauvé[6]. Elle enseigne des choses fausses sur Dieu et entraîne des gens dans l’erreur spirituelle qui les mènera à des conséquences tragiques.

 

 

 

 

François Dumont, Novembre 2018. 

 

_______________________

 

[1] Luc 14.5 « Puis [Jésus] leur dit: Lequel de vous, si son fils ou son bœuf tombe dans un puits, ne l’en retirera pas aussitôt, le jour du sabbat? »

[2] Luc 3.14 « Des soldats aussi lui demandèrent: Et nous, que devons-nous faire ? Il leur répondit: Ne commettez ni extorsion ni fraude envers personne, et contentez-vous de votre solde. »

[3] Colossiens 2.16 « Que personne donc ne vous juge au sujet du manger ou du boire, ou au sujet d’une fête, d’une nouvelle lune, ou des sabbats ». Idem en Romains 14:5

« Tel fait une distinction entre les jours; tel autre les estime tous égaux. Que chacun ait en son esprit une pleine conviction. »

[4] Job 6.14 « Celui qui souffre a droit à la compassion de son ami, Même quand il abandonnerait la crainte du Tout-Puissant ».

[5] La Tour de Garde, 15 mai 1983, page 12 « Mais, au fait, qu’est-ce que Dieu demande aux hommes qui résideront à jamais dans son paradis terrestre ? … il nous faut nous associer à l’instrument que Dieu emploie, à savoir son organisation … si nous désirons obtenir la vie éternelle dans le paradis terrestre, il nous faut identifier cette organisation et nous y intégrer afin de servir Dieu ».

[6] Actes 16. 31 « que faut-il que je fasse pour être sauvé ? Paul et Silas lui répondirent: Crois au Seigneur Jésus, et tu seras sauvé, toi et ta famille ».

Share
Posted in Articles and tagged , , .

One Comment

  1. On peut ajouter aussi que la traduction de la Bible des témoins de Jéhovah est modifiée afin de faire disparaitre que Jésus est Dieu. Et certains versets en sont supprimés. Tout cela afin que « leur » Bible corresponde mieux à leur doctrine.
    J’ai reçu la visite de Témoins de Jéhovah il y a peu, je leur ai déclaré que j’étais Chrétien Evangélique, ils n’ont pas insisté. A ma plus grande surprise, car quand j’étais catholique, il n’hésitaient pas à insister.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *