Jésus est-il le seul chemin vers Dieu ?

L’affirmation est choquante ! Jésus est le seul sauveur, le christianisme la seule religion… ça exclut toute autre option, ça ne donne aucun autre choix. De quel droit le Christianisme est il si exclusif?

chemin de vie

Lorsque les chrétiens disent que Jésus est le seul chemin vers Dieu, les non-croyants pensent que cette affirmation est injuste et arrogante.

I. Les chrétiens n’ont pas inventé l’idée que Jésus est le seul chemin vers Dieu.

Les chrétiens disent que Jésus est le seul chemin vers Dieu parce que c’est ce que Jésus a dit de lui-même. Si les chrétiens ne croyaient pas ce qu’a dit Jésus, alors ils ne seraient pas chrétiens. Or, voici ce que dit Jésus : « Je suis le chemin, la vérité et la vie. Nul ne vient au Père que par moi1 » et « Si vous ne croyez pas que moi, je suis, alors vous mourrez dans vos péchés2« .

 C’est pourquoi les apôtres de Christ rappelleront après sa résurrection que « le salut ne se trouve en aucun autre, car il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés3 » « car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus Christ homme4« .
 Comment peut-on prétendre que Jésus est le seul chemin vers Dieu ? Simplement en prenant au sérieux les paroles de Jésus et en recevant l’enseignement de ceux que Jésus a lui-même établis comme apôtres après lui. Les chrétiens sont fidèles à Jésus et à son enseignement en annonçant qu’il est le seul chemin vers Dieu. Cela nous amène en fait à une nouvelle question :

II. Pourquoi Jésus serait-il le seul chemin ?

 On peut classer toutes les religions selon deux catégories. D’un côté, il y a les religions des œuvres qui disent à l’homme ce qu’il doit accomplir pour être « sauvé » ou trouver l’épanouissement – cette catégorie regroupe toutes les religions à l’exception du christianisme. Et puis de l’autre, il y a la religion chrétienne qui enseigne que c’est par grâce que l’homme reçoit ce qu’il lui faut pour être sauvé.

En effet, la vision biblique de l’homme – qui explique d’ailleurs parfaitement l’état de notre monde – c’est que chaque être humain est radicalement séparé de Dieu parce que nous sommes des êtres rebelles à notre créateur. Pour cette raison, nous avons désespérément besoin de réconciliation avec celui qui est l’auteur de notre vie. Malheureusement, puisque Dieu est aussi juste qu’aimant, nous ne pouvons traverser par nos propres efforts le gouffre qui nous sépare de Dieu afin d’entrer à nouveau en contact avec lui. La seule solution pour que notre relation avec lui soit restaurée, c’est que Dieu prenne l’initiative et qu’Il prenne sur lui le châtiment que mérite notre rébellion à son égard. Ainsi le chemin vers Dieu est très restreint puisque aucun homme n’est capable de mériter par ses propres œuvres un quelconque accès à Dieu. C’est pourquoi les religions des œuvres ne peuvent nous mener à Dieu. Nous avons besoin de grâce, d’un Dieu qui prenne lui-même en charge notre salut.

Et ce Dieu, c’est le Dieu de la Bible qui se fait homme en Jésus-Christ afin d’être un chemin parfait entre l’humanité déchue et pécheresse d’un côté, et la divinité parfaite et sainte de l’autre. En portant le châtiment qui nous était réservé, Jésus-Christ fait homme comble par grâce le fossé qui nous séparait de Dieu. D’ailleurs, s’il y avait un autre moyen de retrouver l’amitié avec Dieu, alors la mort de Jésus n’aurait aucun sens. Il serait mort pour rien. Pourtant, au contraire, il a affirmé que sa mort était essentielle pour la réconciliation entre l’homme et Dieu. C’est pourquoi il n’est ni extravagant, ni arrogant, ni injuste de dire que Jésus est le seul chemin vers Dieu.

© Pierre-Sovann Chauny


  1. Évangile selon Jean, chapitre 14, verset 6.
  2. Évangile selon Jean, chapitre 8, verset 14.
  3. Actes des apôtres, chapitre 4, verset 12.
  4. Première lettre de Paul à Timothée, chapitre 2, verset 5.
Posted in Articles and tagged , , , , , , .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *