Big Bang : qu’en penses un scientifique chrétien?

Paul Hémés, physicien et théologien, présente un regard chrétien sur le Big Bang. Il montre notamment le bouleversement que représente le passage d’un univers conçu comme éternel et immuable à un univers qui a un point de départ déterminé dans le temps.

Share

Science et foi sont-elles en conflit ?

Quel rapport entre la science et la foi ? La question ne date pas d’aujourd’hui. En effet, depuis l’affaire Galilée au début du 17ème siècle, la relation entre la science et la foi a été vue comme une relation conflictuelle, où chacune perdrait le terrain gagné par l’autre. Ainsi, il a été dit que la science n’a pas besoin de la foi pour être pratiquée et que le principe même de foi exclurait toute démarche scientifique ou fausserait la démarche scientifique. Or, est-ce vraiment le cas ?

Share

La recherche est-elle neutre?

Débat entre Michel Charles, docteur en physique et chrétien évangélique, et Michel Leblanc, chef de service en pharmacologie et libre penseur.

Share

Quelle connaissance de Dieu?

Un rationaliste chrétien et un sceptique empiriste débatent de la manière d’arriver à des connaissances solides et de la question de l’existence de Dieu. Débat organisés par les sites ComprendreDieu.com et La Tronche en Biais.

Share

Invente-t-on ou découvre-t-on les lois scientifiques ?

Dans le monde des sciences naturelles, et en particulier de la physique, on est habitué à travailler avec des lois qui sont stables, universelles, intelligibles et formulables mathématiquement. La question que l’on peut se poser, c’est si nous découvrons une rationalité du monde qui existe avant nous, ou si nous donnons une rationalité à un monde qui n’en a pas.

Share

L’âge de la Terre

La terre aurait environ 4.5 milliards d’années. Quelles sont les bases scientifiques pour cette datation? Quelles implication a-t-elle quant à la foi en Dieu?

Share
Histoire de l'univers et ondes gravitationelles. Source : http://bicepkeck.org/visuals.html

Dieu, le multivers et BICEP2

Les résultats récents de l’expérience BICEP2 suggèrent une inflation cosmique, qui est prise comme indication de l’existence d’un “multivers”. Ce dernier répondrait à la question de l'”ajustement fin” sans recourir à un Dieu créateur. Dans cet article, le point sur ces questions.

Share
Isaac Newton, un scientifique croyant

La science a-t-elle besoin de la foi ?

Doit-on envisager la science comme un système fermé, et supposer que toute réalité est à sa
portée ? Loin d’être un système autonome et d’utiliser des méthodes purement rationnelles, la
science s’appuie elle-même sur de grandes hypothèses. On peut considérer l’uniformité et la
nature ordonnée du monde physique, ainsi que la capacité de l’esprit humain à les saisir comme
allant de soi. Le théisme, quant à lui, peut l’expliquer en invoquant la rationalité du Créateur.

Share