Expériences de mort imminente: où trouver la vérité ?

Comment peut-on savoir s’il y a vraiment quelque chose après la mort ? On entend parfois des histoires de personnes qui racontent leurs expériences. Alors qu’ils étaient à deux doigt de mourir – se trouvant souvent en réanimation à la suite d’un accident – des personnes ont vu un tunnel avec de la lumière au bout, parfois même ils ont discuté avec des êtres spirituels et ils ont revu des êtres chers disparus. Ces expériences sont communément appelées des Expériences de mort imminente (EMI) ou Near Death Experience (NDE) en anglais.

Cancer, AVC, accident, attentat, la mort peut survenir pour de multiple raisons et à peu près à n’importe quel moment. La mort fait peur, et franchement il y a de quoi : la mort est inévitable. Elle nous arrivera tous à chacun.  La plupart des gens préfèrent éviter d’y penser et surtout ne pas en parler : c’est ce qui fait que la mort demeure un sujet tabou, bien plus encore que l’argent et le sexe. Lors d’un décès, beaucoup de gens, même ceux qui ne sont pas croyants sont amenés à dire des choses du type : « tu sais Mamie est dans un lieu meilleur maintenant, elle nous regarde, elle est avec nous ».  Mais est-ce pour autant vrai ?

Des expériences qui ont beaucoup en commun…

On retrouve très souvent cette histoire où l’esprit de la personne se détache de son corps, aperçoit un tunnel avec de la lumière, va au bout de ce tunnel et ressent alors un grand bien-être. La personne fait alors parfois une rencontre avec un être spirituel habillé en blanc. Cet être spirituel informe la personne que finalement le temps de sa mort n’est pas encore venue et qu’elle reviendra dans son corps et oubliera tout.

Ces éléments principaux se retrouvent dans la grande majorité des expériences de mort imminente. Un point intéressant est que ces expériences ont été vécues par des gens très différents et ne se connaissant pas du tout les uns les autres, vivant dans des cultures très diverses et des milieux très différents. En ce sens, l’aspect quasi-universel de ces expériences semble affirmer leur fiabilité. En outre, après l’EMI, certaines personnes ont pu donner des détails normalement impossible à donner – par exemple sur ce qui s’est précisément déroulé dans la salle d’opération, alors même qu’ils étaient physiquement incapables à ce moment-là. Tout cela donne du fil à retordre à la compréhension matérialiste et naturaliste de la vie humaine qui est incapable de donner une explication cohérente de ces phénomènes. Relevons que ces expériences vont dans le sens de ce qu’affirme la Bible, qui dit que l’Homme est une créature à la fois physique et spirituelle.

…mais qui sont irréconciliables entre elles

Dès qu’on commence à creuser, on se rend compte que les choses sont beaucoup plus compliquées qu’il n’y paraît. Par exemple, quand on analyse ces expériences plus en détails, on se rend compte qu’elles n’ont pas du tout une vue unifiée. Les personnes qui reviennent d’une EMI avec le souvenir d’avoir vu, ressenti, entendu, ou discuté avec un ou plusieurs êtres spirituels rapportent des visions du monde qui vont vraiment dans tous les sens.

En effet, certains sujets reviennent de cette expérience avec une conviction concernant telle ou telle « vérité » métaphysique. Il y a ceux qui se souviennent que des êtres spirituels leur ont parlé de réincarnation, d’autres qu’on leur a dit qu’il n’y avait certainement pas de réincarnation. Certaines personnes reviennent en disant qu’on leur a dit que l’enfer n’existait pas et que rien de ce qu’on a fait dans nos vies ne compte, tandis que beaucoup d’autres disent qu’on leur en a même fait faire la visite et que c’était un lieu horrible et chaud avec des flammes, d’autres un lieu terrible et froid. Certaines disent avoir ressenti la présence de Dieu et avoir parlé personnellement avec lui, d’autres reviennent en disant que le Dieu personnel n’existe pas mais disent avoir rencontré des êtres spirituels qui leur ont transmis des conceptions panthéistes.

Relevons tout de même que la très grande majorité des EMI rapportent des éléments que la Bible a été la première – voire la seule – à affirmer : notamment concernant le fait que Dieu est Amour[1], ou encore les descriptions faites des anges[2], ou concernant l’existence d’une destinée différente dans l’Au-delà en fonction des choix de vie sur terre[3]. Beaucoup de personnes ont été ébranlées dans leur vision du monde par ces expériences et à leur retour dans la vie, et certaines parmi elles ont même données leur vie au Dieu Vivant, tel qu’il s’est révélé en Jésus-Christ.

Mais comment vraiment savoir ? Enfer, absence d’enfer, Dieu personnel, dieu impersonnel, réincarnation, jugement à venir ? Tout existe ou presque dans les EMI. Alors comment s’y retrouver et à comment savoir à quels témoignages d’EMI on peut faire confiance ?

Alors comment y comprendre quelque chose ?

Car le plus gros problème c’est que si toutes ces expériences peuvent conforter chaque individu dans « sa vérité », elles ne disent rien de certain en soi sur La Vérité. Quelqu’un qui est panthéiste et qui ne veut pas croire qu’il existe un lieu de châtiment, trouvera des témoignages qui le confirment. Un catholique traditionaliste trouvera dans le lot des témoignages qui confirment ses croyances, idem pour un hindou, un bouddhiste ou un musulman etc… Et ceux qui sont athées prendront soin de faire remarquer toutes ces incohérences pour ne pas avoir à trop réfléchir à la réalité de ces expériences.

Ainsi la plupart des gens choisiront de faire confiance aux témoignages qui les rassurent et qui vont le plus dans le sens qu’ils préfèreraient… au risque d’avoir à affronter la pleine vérité après le décès, ce qui peut impliquer une très mauvaise surprise. La vie et la mort, le sort dans l’Au-delà, l’Eternité, ce sont des sujets sérieux qu’il ne faut pas traiter à la légère. Se tromper sur ce sujet peut avoir des conséquences désastreuses, non seulement dans cette vie mais aussi pour la suite. Alors comment s’en sortir ? Ah, si seulement nous avions un éclairage sûr et digne de confiance qui puisse nous permettre de discerner le vrai du faux et auquel nous pourrions vraiment faire confiance…

Mieux vaut être directement informé par Dieu

Cela tombe bien, Dieu n’a pas voulu nous laisser dans l’ignorance concernant les choses du monde spirituel et de l’Au-delà. Dieu s’est fait connaître à travers une suite de prophéties et de récits relatant son intervention dans l’Histoire. La Bible est la collection inspirée de livres prophétiques inspirés par Dieu. Elle recueille la parole et le témoignage des prophètes et des disciples de Jésus qui ont parlé et écrit sous le Saint-Esprit, transmettant la parole du Seul Vrai Dieu. (Voir aussi : Pourquoi les chrétiens croient-ils que Dieu parle par la Bible ? )

Sa fiabilité est assurée par les centaines de prophéties qui se sont accomplies, par l’incroyable unité et cohérence du message transmis au travers de genres littéraires, de langues, d’auteurs différents, dans un espace-temps de plus de deux millénaires. La véracité de la Bible est assurée par la mort expiatoire et la résurrection de Jésus-Christ, prophétisées par les prophètes anciens, et professées jusqu’au martyr de ses disciples et même par Paul de Tarse, qui d’abord ennemi de la foi en Jésus est devenu l’un des plus grands apôtres du Christ. (cf: Jésus ressuscité : un scientifique peut-il y croire ? )

Il se trouve que la Parole de Dieu explique les raisons pour lesquelles on peut trouver toute cette troublante diversité d’expériences contradictoires. En fait, la Bible enseigne clairement que Dieu a fait les choses de façon à ce que tout la Vérité ne soit pas directement accessible à l’orgueil des hommes, sourds à la parole de Dieu.

En ce temps-là, Jésus prit la parole, et dit: Je te loue, Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents, et de ce que tu les as révélées aux enfants. Oui, Père, je te loue de ce que tu l’as voulu ainsi. (Matthieu 11 : 25-26) 

Ou encore : Dieu résiste aux orgueilleux, mais il fait grâce aux humbles (Jacques 4 :6)

De cette manière, la Vérité passe par la foi, foi accessible à tous, en particulier aux enfants. Tandis qu’elle est pratiquement impossible aux occultistes, aux spécialistes du paranormal, à ceux qui ne placent leur confiance qu’en leur intelligence et en leurs expériences.

Maudit soit l’homme qui se confie dans l’homme, Qui prend la chair pour son appui, et qui détourne son cœur de l’Éternel! (Jérémie 17 :5)

Quelques pistes d’explications

Maintenant que nous avons vu la raison métaphysique, voici les raisons plus pratiques qui peuvent expliquer la multiplicité des EMI rapportées:

D’une part, il y a une explication qui tient à la façon dont le corps humain est conçu: en effet, lorsqu’une personne meurt, son corps décharge de la Diméthyltryptamine (DMT), un puissant analgésique qui a aussi des effets hallucinatoires. Lorsque l’esprit d’une personne se réunit à nouveau à son corps, ce dernier est encore sous l’effet de la Diméthyltryptamine, ce qui peut avoir pour effet de brouiller les souvenirs de l’expérience encore récente et les mélanger à toutes sortes d’hallucinations. A la suite de cette expérience, il sera difficile de faire la part entre ce qui relevait de l’EMI proprement dite et des effets ultérieurs de la DMT lors de la réassociation de l’esprit à son corps.

Il y a aussi une explication spirituelle, sur laquelle la Bible nous donne un éclairage. Quand, à la mort, la partie immatérielle d’une personne se détache de son corps, elle se retrouve à se mouvoir dans le monde spirituel[4]. Or, ce monde spirituel est une véritable jungle : beaucoup de créatures spirituelles qui cherchent à interagir avec les humains sont des anges déchus, qui n’ont pas d’autres objectifs que de détourner les hommes de Dieu et les entraîner plus loin dans leur révolte[5].

Un phénomène qui peut nous intéresser ici est ce qu’on appelle scientifiquement le syndrome des « Faux souvenirs induits ». Dans un cadre de recherche médical, des expériences ont été conduites où des personnes ont été mis sous hypnose et on leur a suggéré un faux souvenir créé de toute pièce, puis ils ont été réveillés. Les sujets avaient intégrés les faux souvenirs, au point même où ils avaient un ressenti physique et sensoriel associé à leur souvenir. Quand on leur a dit que ce souvenir avait été implanté délibérément, ils n’arrivaient pas à l’accepter.

Si des humains sont capables de faire de telles choses, alors à combien forte raison un « ange mal intentionné » – ce qu’on appelle communément un démon – peut induire à sa guise des visions, des sons, des sensations et des souvenirs chez un esprit humain privé de son corps, si cette personne n’est pas protégée par des anges envoyés par Dieu ou par son union au Saint-Esprit.

Conclusion

C’est pourquoi nous pouvons dire que Dieu n’a pas souhaité que l’homme puisse accéder directement à la Vérité à travers ces expériences. L’humanité doit chercher la voie du Salut en Dieu lui-même plutôt qu’en sa propre sagesse. Le chemin que Dieu a choisi c’est que l’Homme fasse directement confiance à Dieu, tel qu’il est révélé dans sa Parole, c’est à dire les Saintes-Ecritures. Celui qui croit en Jésus-Christ sera pardonné devant Dieu, et il sera avec Dieu pour l’éternité: c’est l’Evangile (voir aussi l’article: Quel est le message de la Bible ? )

Ce que Dieu attend chez l’humain c’est qu’il ait foi en Lui, qu’il lui fasse confiance. Or celui qui se baserait sur ces expériences pour trouver sa vérité, ne croit pas, il « sait ». Il est un « gnostique » en quête d’expériences occultes et de savoirs cachés, mais il est comme un aveugle qui chemine sur un chemin semé de pièges.

Comme le dit Pascal : « Dieu a fait qu’il y ait assez de lumière pour ceux qui désirent vraiment voir et assez d’obscurité pour ceux qui ne le veulent pas ».

 

 

Charles Berger, Mai 2018

 

 

 

[1] «  Bien-aimés, aimons nous les uns les autres; car l’amour est de Dieu, et quiconque aime est né de Dieu et connaît Dieu. Celui qui n’aime pas n’a pas connu Dieu, car Dieu est amour. L’amour de Dieu a été manifesté envers nous en ce que Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde, afin que nous vivions par lui » (1 Jean 4 :7-9).

[2] Dans la Bible les anges sont décrits sans ailes quand ils interagissent avec les humains, ils sont habillés en blancs et étincelants de lumière. Exemple en Luc 24 :4 « deux personnages vêtus d’habits étincelants se tinrent tout à coup devant elles…»

[3] Ainsi la parabole de Lazare et du riche en Luc 16:19–30.

[4] « …avant que la poussière retourne à la terre, comme elle y était, et que l’esprit retourne à Dieu qui l’a donné » (Ecclésiaste 12 :4).

[5] « Et cela n’est pas étonnant, puisque Satan lui-même se déguise en ange de lumière. » (2 Corinthiens 11 :14)

Share
Posted in Articles, Uncategorized and tagged , , , , , , , , , , .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *